retrouvez-nous sur Google+

Alimentation sans gluten

© Deutsche Zöliakie-Gesellschaft e.V.

Devoir renoncer à un pain bien frais au petit-déjeuner ou à un morceau de gâteau moelleux l’après-midi est impensable pour la plupart d’entre nous. Mais les personnes souffrant d’une intolérance au gluten (fraction de protéine visqueuse présente dans différentes variétés de céréales) sont pourtant contraintes d’y renoncer au quotidien. Une simple bouchée peut en effet suffire pour que l’organisme réagisse par des douleurs comme par exemple des crampes d’estomac, mais on peut tout de même se régaler sans gluten. Nous vous montrons ce à quoi il faut veiller et vous donnons quelques conseils pour votre alimentation quotidienne en cas d’intolérance au gluten. 

La maladie cœliaque, qu’est-ce que c’est au juste ?

La maladie cœliaque est le terme médical qui désigne une affection chronique de l'intestin grêle provoquée par une intolérance au gluten, souvent héréditaire. Le seul moyen de la traiter est aujourd’hui de s’alimenter sans gluten. La maladie cœliaque touche principalement l’Europe du Nord, avec une proportion de 1 pour 300 personnes et une prédominance de femmes. Cette maladie apparaît la plupart du temps chez l’enfant, mais elle peut également être diagnostiquée chez les personnes de 20 à 40 ans. Les symptômes vont de la diarrhée et des vomissements jusqu’à la perte de poids. C'est pourquoi cette maladie est souvent difficile à identifier, mais on peut néanmoins la traiter aisément par une alimentation sans gluten. Nous avons rassemblé quelques conseils à votre intention pour acheter les bons produits.

Acheter des produits sans gluten

  • Informez-vous pour savoir quels produits alimentaires contiennent du gluten et lesquels en sont exempts. Vous pouvez télécharger ici un aperçu général.
  • L'association française des Intolérants au Gluten (AFDIAG)  dresse une liste des produits sans gluten les plus courants disponibles dans le commerce. Cela peut vous aider au moment de faire vos courses !
  • Etudiez soigneusement les étiquettes. Depuis novembre 2005, les 14 allergènes majeurs doivent être déclarés dans les produits alimentaires. Le marquage obligatoire ne s’applique toutefois qu’aux marchandises emballées et non aux marchandises en vrac. Si un ingrédient figurant sur l’étiquette ne vous est pas familier, il vaut mieux laisser le produit dans le rayon.
  • L’amidon contenant du gluten doit faire l’objet d’une déclaration spécifique. Les appellations « amidon » et « amidon modifié » figurant sur les étiquettes désignent de l’amidon sans gluten selon une décision européenne de février 2000.
  • Soyez prudent lorsque vous faites vos achats à l’étranger. Même lorsque les produits et la marque sont identiques, la liste des ingrédients peut varier. Il est donc conseillé de bien étudier les étiquettes ou de se renseigner auprès de l’association de la maladie cœliaque du pays correspondant.
  • Sachez que vos produits ou denrées alimentaires sans gluten peuvent être altérés si vous les stockez par exemple avec des produits contenant du gluten. Il vaut donc mieux les conserver et les préparer séparément.

La sauce soja sans gluten Tamari Kikkoman

Kikkoman a conçu une sauce spéciale à l’intention des personnes souffrant d’intolérance au gluten. La sauce soja sans gluten Tamari naturellement fermentée apporte note aromatique et variété dans le bon régime alimentaire. Et elle promet une variété gustative nettement plus riche à toutes les personnes tenues à une alimentation sans gluten. Elle est fermentée sans blé, c'est-à-dire uniquement à partir de graines de soja, de sel et d’alcool,  sans addition d’exhausteurs de goût, ni de colorants bien entendu. On peut néanmoins l’utiliser de manière aussi variée que la sauce soja naturellement fermentée : elle permet de relever et d’assaisonner pratiquement tous les plats. La bouteille de 250 ml est disponible sur le portail en ligne www.laboutiquedujapon.fr ou dans les supermarchés sélectionnés.