Manger vegan pendant un mois (et se régaler !)

01. Januar 2024

Avant, janvier était le mois où certains se mettaient au régime. On ne sait pas vous, mais nous, on préfère largement le concept du Veganuary ! Le credo : “Go vegan!”, un concept qui rassemble d’ailleurs des milliers de personnes chaque année. L’idée est simple : s’abstenir de manger des aliments issus de la production animale, que ce soit de la viande, du poisson, des œufs ou des produits laitiers. L’occasion d’apprendre à se régaler autrement.

Santé, bien-être animal, éco-responsabilité - il y a plein de bonnes raisons de passer à un régime exclusivement végétal, ou du moins de changer temporairement ses habitudes alimentaires. Pour les flexitariens en particulier, le mois de janvier offre une excellente opportunité de trouver de nouvelles inspirations culinaires. Et quoi de mieux que la communauté internationale pour se motiver ?

Veganuary –d’où est-ce que ça vient ?

Le mot Veganuary est la contraction du mot “Vegan” (qui signifie végétalien) et “January” (janvier). La première initiative de ce genre a eu lieu en 2014, au Royaume-Uni, et en 2020 en Allemagne. En seulement quelques années, le sujet est passé d’une tendance de niche à un véritable mouvement international.

Que ce soit pour le secteur de la restauration, de la confection alimentaire, de la livraison ou de la vente de produits alimentaires, Veganuary est devenu synonyme d’innovation, mais aussi et surtout d’inspiration. Par exemple, l’offre de produits ou de restaurants végétaliens s'est considérablement élargie ces dernières années. Chez Kikkoman, notre sauce soja a toujours été vegan. 

La sauce soja Kikkoman : végane par essence

Du blé, de l’eau, du sel et des graines de soja. Voilà tout ce qu’il y a toujours eu dans notre sauce soja. Notre recette inchangée depuis des siècles ne repose que sur quatre ingrédients naturels. Aucun produit animal n’est requis, pas même dans nos variantes sans gluten ou à teneur réduite en sel. Même chose pour la sauce soja bio Kikkoman. Si vous êtes à la recherche d’une sauce un peu plus spéciale pour parfumer vos plats, pensez également à la sauce soja citronnée Ponzu Kikkoman, ou encore notre sauce soja Poke. Toutes deux sont idéales pour agrémenter vos bowls, par exemple. Notre seul produit non-vegan, c’est notre sauce barbecue Teriyaki au miel (forcément).

La gamme Kikkoman, idéale pour s’essayer au veganisme

Parce que nos sauces sont si minimalistes, elles n’ont pas leurs pareilles pour vous aider à cuisiner vegan en un rien de temps. Faites par exemple mariner vos légumes ou protéines végétales dans notre sauce soja, ou bien ajoutez-la dans vos sauces vinaigrettes ou sauces crudités. Et parce que la vraie sauce soja est réputée pour être riche en umami (tout comme certaines viandes), c’est l’ingrédient parfait pour donner un goût profond à tous vos plats. Le tout sans avoir recours à des produits laitiers, de la viande, des œufs etc. ni même des colorants ou autres conservateurs.

Défi vegan avec Kikkoman : fini les préjugés sur la cuisine vegan

Quand on sait s’y prendre, le répertoire vegan n’a vraiment rien à envier à la cuisine conventionnelle. D’ailleurs, c’est souvent du manque ou de la restriction que naissent les meilleures idées ! On pense par exemple à ceux qui ajoutent de la sauce soja à leur sauce bolognaise vegan pour apporter plus de profondeur à la sauce : un vrai régal ! Ou à celles et ceux qui créent des sauces “fromage” vegan avec des noix de cajou, de l’eau et la sauce soja Kikkoman.

Envie d’y aller pas à pas ? Pas de problème !

Et pour ceux qui souhaitent simplement s’essayer à quelques plats vegan sans révolutionner complètement leur cuisine, pas de problème. En soi, la cuisine asiatique est riche en plats végétariens ou vegans. Vous trouverez forcément tout plein d’inspiration sur nos pages, à préparer avec nos produits, que vous avez peut-être déjà chez vous. N’oubliez pas également que vous n’êtes pas seul : le défi Veganuary rassemble des milliers de personnes à travers le monde, alors, pourquoi pas vous ? Pour vous aider à tenter l’expérience, on vous a concocté cinq recettes spéciales défi Veganuary à retrouver sur nos pages. Bonne chance ! 

Le saviez-vous ?

En Occident, on mange aujourd’hui moins de viande qu’on en mangeait au Moyen-Âge ! À l’époque, on consommait apparemment près de 100 kg de viande par an et par personne, contre 52 aujourd’hui. L’explication : aujourd’hui, on cuisine beaucoup plus avec les protéines végétales.

Plus d'inspiration

On vous tient au jus ?

Abonnez-vous pour recevoir de l'inspiration dans votre boîte mail.
Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Je souhaite recevoir des informations sur les offres et les produits Kikkoman. C'est gratuit et je peux me désabonner à tout moment.